© 2017 Saison Vidéo

  • Facebook B&W

OPJ Cyganek - X-VGR

October 12, 2017

« X-VGR » réalisée en 2012 est une affiche qui reprend un élément emblématique du décor de la série « X-files ». Ici, l’image de l’OVNI qui apparaît sur l’affiche originale est remplacée par un comprimé de Viagra. Le slogan « I Want To Believe » prend un nouveau sens aux côtés de cette pilule volante et pourrait s’apparenter à une publicité pharmaco-mystique.

 

Mo Gourmelon : Quand j’ai réfléchi aux œuvres d’art qui empruntaient aux codes des séries, j’ai aussi pensé à ton affiche X-VGR réalisée en 2012, dont tu m’avais parlé au moment de tes recherches autour du viagra. Comment as tu procédé ? Comment est née la substitution du collage ? Tout d’abord pourquoi t’intéresser au viagra ?

 

OPJ Cyganek : En effet, en 2012 je suis en dernière année à l’école nationale d’arts de Cergy. Je m’intéresse alors beaucoup à la performance, aux manières de se présenter et aux rapports avec le public. Je termine la rédaction de mon mémoire de fin d’études auquel j’ai donné la forme d’un récit autofictionnel. Dans ce texte, je questionne le sujet de la performance en comparant son impact dans deux pratiques qui peuvent me définir et qui sont en rapport à l’autre, celle de l’art et du sexe. En m’appuyant sur des références, principalement littéraires et qui m’ont construit, j’utilise ce mémoire comme prétexte à plusieurs expériences. Celle du viagra arrive dans ce cadre, comme un test pour tenter de comprendre l’intérêt de ce traitement médical qui symbolise une idée de performance.

 

Fasciné par l’univers pharmaceutique, j’en arrive à produire une petite série d’images qui se constitue au fil des années depuis cette période. Dans cette série intitulée « cult or cure », je détourne à la fois des éléments emblématiques issus de références populaires qui me sont très chères, telle que cette affiche empruntée à la série X-files ou le titre d’un roman de Richard Bachman (Marche ou crève) par exemple, avec d’autres éléments récupérés au monde pharmaceutique. Ce mode opératoire d’utiliser et de faire littéralement apparaître des références est très présent dans mon travail personnel.

 

MG : Peux-tu approfondir ton choix de l’affiche de la série X-files et de l’association de la pilule devenue OVNI ? L’association a-t-elle été immédiate ou l’objet de tâtonnements ? Comment considérais-tu la série ?

 

OPJ Cyganek : Pour revenir à cette affiche X-VGR, l’idée est de substituer la preuve photographique de l’existence d’un OVNI accolée au slogan « I Want To Believe » par l’image d’un comprimé de viagra. La forme de la pilule se prête facilement au photomontage et transforme le ton du slogan en un message à la fois drôle et désespéré. En utilisant cette affiche originale qui fait partie du folklore de la série Aux frontières du réel, je joue sur une référence iconographique très populaire qui me permet de créer une forme critique de publicité autour du viagra. L’association s’est faîte immédiatement pour moi, bien que je considère que tout objet de consommation puisse parfaitement remplacer cet OVNI, d’une bouteille de Coca-cola au Père Noël en passant par un cornet de frites !

Enfant, j’étais fan de la série X-files. Elle a été un objet de fascination pendant des années et elle marque le début de mon goût pour les séries.

Quand j’ai commencé à travailler avec Julie Poulain en 2011, cette série a été un premier point commun que nous nous sommes découvert et l’occasion de la regarder à nouveau dans son intégralité.

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload